Nos artistes associés

Il est important, primordial, qu’un théâtre tisse des liens privilégiés avec les artistes accueillis au fil des saisons. La relation qui s’opère, se construit, prolonge l’instant de la représentation et de la simple rencontre avec le public. Résidences de création, étapes de travail, soutiens de coproduction guident activement la volonté de la Maison des Arts de les accompagner dans leurs projets artistiques.

Stanislas Roquette

Titulaire d’une maîtrise de Sciences Politiques, Stanislas Roquette est comédien, metteur en scène et formateur pour des ateliers de pratique théâtrale et de prise de parole en public. Metteur en scène, il compte à son actif plusieurs réalisations, notamment La Machine de l’homme (Jean Vilar et le Dom Juan de Molière), Ode maritime, de Fernando Pessoa, Soulever la politique, de Denis Guénoun, et Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne, de Jean-Luc Lagarce.

Comédien, nominé pour la Révélation théâtrale au Prix du Syndicat de la Critique 2012, il a récemment joué sous la direction de Jacques Lassalle, Denis Guénoun, Christian Schiaretti, Gabriel Garran, Pauline Masson et Gérald Garutti. Il travaille aussi beaucoup à l’étranger, en Chine, Russie, Etats-Unis, Algérie, Iran, Corée du Sud, Allemagne, Suisse. Il dirige maintenant la compagnie Artépo et poursuit la réalisation d’un théâtre vivifiant et incarné, empreint d’une spiritualité énergique et lumineuse. Après avoir accueilli certaines de ses dernières collaborations avec le metteur en scène Denis Guénoun, les spectacles Qu’est-ce que le temps ?, Artaud-Barrault ou Aux corps prochains, son spectacle Ode maritime l’an dernier, nous le retrouvons avec sa nouvelle création, Nous sommes un poème, en décembre et la tenue d’un nouveau stage de théâtre en mars.


La Maison des Arts coproduit quelques spectacles de votre saison, et accueille certaines compagnies théâtrales dans le cadre de résidences de création

• Coproductions :
Dans les bois, de Tartine Reverdy
Nous sommes un poème, Cie Artépo
Un furieux désir de bonheur, Théâtre du Phare
Epopée, Théâtre de Romette – Création 20/21
Impermanence, Cie Mauvais Coton – Création 20/21
Le nécessaire déséquilibre des choses, cie les Anges au Plafond – Création 20/21

• Accueil en résidence sur le plateau du Théâtre Novarina.

Les Anges au plafond, étape de création du spectacle Le nécessaire déséquilibre des choses, en septembre – Création 20/21
Compagnie Artépo et Stanislas Roquette, étape de création du spectacle Variation libre, en mars – Création 20/21. Rencontre avec le public, le mardi 12 mars à 18h : Stanislas Roquette vous dévoile cette nouvelle création.
L’International Social Club, en maI

Les Anges au Plafond

La compagnie Les Anges au Plafond est fondée en 2000 par les marionnettistes Camille Trouvé et Brice Berthoud. De leurs expériences autour de la marionnette et du théâtre d’objets est venue l’envie de créer un laboratoire de formes animées : une recherche sur la matière, en pleine relation avec le thème, le texte et le mouvement. Le rapport du marionnettiste à sa marionnette s’inscrit au cœur de leur démarche artistique. On leur compte une dizaine de spectacles créés et toujours diffusés en France et à l’étranger. La Maison des Arts poursuit son compagnonnage artistique avec les Anges au Plafond. Deux spectacles avec Le cri quotidien en octobre, et un stage de théâtre.

Johanny Bert

Metteur en scène, comédien, Johanny Bert élabore au fur et à mesure de ses rencontres et de ses créations de spectacles un langage théâtral singulier, une confrontation entre l’humain, l’objet et la marionnette. Chaque création est une nouvelle recherche, à partir de textes contemporains et commandes d’écritures ou à partir d’un univers plastique. Sa démarche vise à inventer des formes qui confrontent la matière à l’humain comme, notamment, dans Krafff ou Le Petit Bain (en collaboration avec Yan Raballand), spectacles accueillis à Thonon.

Ses spectacles, qui s’adressent le plus souvent à un public adulte, parfois accessibles aux plus jeunes, sont diffusés en France et à l’étranger (Italie, Chine, Afrique, Inde) et sont fréquemment le fruit de collaborations actives avec de nombreux théâtres. Créateur engagé dans un dialogue avec le spectateur, il travaille souvent sur des temps de rencontre, de formation, de laboratoires ouverts en collaboration avec d’autres artistes. Il fonde sa compagnie, Le Théâtre de Romette, qu’il installe à Clermont-Ferrand. Cette saison, Johanny Bert présente le spectacle Elle pas Princesse, lui pas héros en octobre, signe la mise en scène du spectacle Les Sea girls, au pouvoir ! en mai, et un stage de théâtre.