Ahmed Belbachir

Le jeu de l’acteur

Auteur, metteur en scène, comédien, Ahmed Belbachir a joué dans les plus grands centres dramatiques de France et de Suisse, comme le Théâtre de l’Odéon, celui du Châtelet ou Bobigny, Nanterre, le TNP, la Criée ou la Comédie de Genève. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture et à la transmission, sa nouvelle passion.

C’est à partir de textes de scènes des spectacles de Marivaux et de Tchekhov présentés au Théâtre Maurice Novarina cette saison, Arlequin poli par l’amour les 5 et 6 mai (Marivaux), La Cerisaie le 26 mai (Tchekhov), que s’articulent les deux ateliers proposés sur le jeu de l’acteur. Après un premier week-end consacré à certains extraits des deux pièces, les participants repartent avec un ou plusieurs personnages à mémoriser. Le second week-end aborde la direction et le jeu de l’acteur : interprétation, travail sur le plateau. Voir détails ci-dessous. 

Qu’ont-ils de commun Marivaux et Tchekhov, malgré le siècle, malgré l’histoire qui les séparent ? « Tous deux sont soucieux de leur art, nous dit Ahmed Belbachir, tous deux sont animés par une inquiétude profonde devant l’absurdité de la condition humaine. Tous deux ont la passion du théâtre. L’un, philosophe journaliste. L’autre, médecin. L’un, romancier. L’autre, poète, féru de nouvelles. Tous deux ont ciselé leur langue, leur style avec les mêmes armes : humilité, humour, liberté. Un sens de l’observation et un amour du prochain les réunis encore dans un anti-narcissisme. Ils ont écrit chacun un théâtre de la vie. L’un dans un style subtil, l’autre dans un style concis. Tous deux spirituels, ils sont attirés par une langue pure, proche de la langue parlée. Deux styles travaillés pour le théâtre et qui traversent le temps. Deux auteurs obsédés par le sort, par le destin des plus humbles.» 

S'INSCRIRE
Premier week-end du 20 au 21 mars 2020

Premier jour. Autour de certaines scènes d’Arlequin poli par l’amour et de La Cerisaie, un travail dramaturgique est réalisé avec les participants. A l’issue de cette première journée consacrée à l’analyse des textes et à l’appréhension d’un personnage, une distribution des rôles et de scènes des deux pièces est menée par Ahmed Belbachir. Une narratrice ou un narrateur pour chaque pièce est désigné.e.

Deuxième jour. Les stagiaires abordent l’exercice du jeu et travaillent la mise en espace sur la scène du Théâtre Novarina. Au terme de cette journée, chacun des participants se voit attribué son ou ses rôles à mémoriser pour le second week-end de mai.  


Second week-end du 2 au 3 mai 2020

Une nouvelle étape consacrée au jeu de l’acteur dans une mise en scène des extraits choisis issus des deux pièces de Marivaux et Tchekhov. Ces deux jours de travail intense s’achèvent par une présentation des différents exercices théâtraux développés depuis le premier week-end, sous la forme d’un filage auquel sont invités les familles et amis des stagiaires. Horaires à déterminer d’ici là (dimanche après-midi).  


Tarif 2 week-end : 140 €  | Réduit : 120 €
Tarif réduit : abonnés Maison des Arts, moins de 25 ans, demandeurs d’emploi. 


Horaires indicatifs : 10-13h / 14-17h
Stage ouvert à tous, aux amateurs débutants comme expérimentés, à partir de 18 ans.


Spectacle suivantJohanny Bert
Spectacle précédentStanislas Roquette

Vous aimerez aussi...