Ubu roi

Musique au poing et verbe battant, l’équipe d’Agnès Régolo nous livre un Ubu Roi dopé d’énergie, de liberté et d’actualité.  

Le Père Ubu est l’officier de confiance du roi Venceslas de Pologne. Influencé par sa femme, il se met à convoiter le trône et fomente une conspiration conduisant à l’assassinat de la famille royale. Tout-puissant, habité par la cupidité, Ubu agit alors avec une cruauté inouïe, dépossédant les nobles et pressurant le peuple. Parodiant ses codes, Jarry fait ici exploser les conventions du théâtre classique et de son langage. Barbare et burlesque, cette pièce est radicale, inventive, résolument moderne. Secouante et secouée, elle contient une véritable source de jouvence à laquelle Agnès Régolo a bien l’intention de nous abreuver. Le parti pris de la metteuse en scène invite à regarder la pièce à l’aune de la société actuelle et sonde avec acuité notre époque. La vitalité du jeu des comédiens qui exultent à figurer toutes les bassesses de leurs personnages et la partition rock des musiciens sur scène rendent un juste et bel hommage à l’impertinence du sarcastique Jarry.

Un Ubu Roi parfaitement déjanté. L’ensemble de la troupe se donnant sans compter, offre au public un moment délirant mais parfaitement lisible.

La Provence

RÉSERVER
Mardi 9 mars à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Cie Du Jour au Lendemain
D’Alfred Jarry
Mise en scène : Agnès Régolo 
Interprétation : Sophie Lahayville, Catherine Monin, Nicolas Gény, Pascal Henry, Antoine Laudet, Kristof Lorion 
Musique : Guigou Chenevier et
Guillaume Saurel 


1h20 | Accessible à partir de 14 ans


Plein tarif : 24 € • – de 18 ans : 15 €
réduit : 20 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 17 €
3 spec. et + : 20 € • réduit : 15 €


Costumes : Christian Burle
Lumières – scénographie : Erick Priano
Production-diffusion : Lisiane Gether 

Production : Compagnie Du jour au Lendemain 
Co-productions avec le soutien financier, dans le cadre d’une résidence, du Théâtre Joliette – scène conventionnée pour les expressions et écritures contemporaines, La Garance, Scène Nationale de Cavaillon, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de MaiSoutiens : Ville de Marseille, Région SUD–Provence-Alpes-Côte-D’azur, Département des Bouches-du-Rhône, l’ADAMI, la SPEDIDAM, le Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatique – D.R.A.C. et Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur

Spectacle suivantSous la neige
Spectacle précédentJ’ai des doutes

Vous aimerez aussi...