Il est sans conteste l’un des plus grands chorégraphes de sa génération. Avec une danse physique et engagée, Sidi Larbi Cherkaoui nous confronte ici à l’univers des peuples nomades en reconstituant une mosaïque d’éléments animés et inanimés du désert.

Les danseurs nous livrent un aperçu de la fluidité et de l’adaptabilité des créatures qui prospèrent dans les conditions les plus rudes ; la beauté des dunes de sable et les vents qui changent de direction, de forme et de vitesse en un clin d’œil ; la soif physique et émotionnelle intense, le désir d’eau, de sécurité et de consolation qui guident à la fois les actions des animaux et la quête humaine de la spiritualité. Et par-dessus tout, l’esprit de convivialité, d’amitié et de symbiose, clé de la survie et de l’évolution dans un monde aride qui serait insurmontable seul.

L’image du désert habite le fond de la scène comme une métaphore de la liberté ultime, mais aussi de l’impossibilité de survivre. Nous sommes emmenés dans un paysage qui n’appartient pas à notre monde, surtout quand l’arrière-plan animé montre la terre qui flotte au-dessus de l’horizon comme une lune. Musique électronique, chants sacrés soufis, vidéos se mêlent dans cette pièce aux mille et une facettes où la danse, en solos, duos, mouvements de groupe, atteint des sommets.

Samedi 12 octobre à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui
Interprètes : Francesca Maria Amante, Sabine Groenendijk, Mabrouk Gouicem, Nemo Oeghoede, Vojtěch Rak, Antonin Rioche, Filip Staněk, Nicola Leahey
Musiques : Yarkin featuring The Sufi Vocal Masters, Al Adhan, Al Qantarah, Fadia Tomb El-Hage, Sidi Larbi Cherkaoui, Felix Buxton


1h


Plein tarif : 30 € • – DE 18 ans : 20 €
réduit : 26 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 23 €
3 spec. et + : 26 € • réduit : 20 €


Conseiller artistique : Václav Kuneš
Chorégraphe assistant : Jason Kittelberger
Costumes : Jan-Jan Van Essche
Scénographie : Adam Carree, Willy Cessa
Lumière : Willy Cessa
Son : Felix Buxton
Assistant à la production : Eline Lenaerts, Marta Lajnerová, Petra Kašparová