Un temps fort imaginé sur la Russie, et plus particulièrement sur la Sibérie et sa capitale, Irkoutsk. Une Saison Russe où spectacles, conférences, rencontres, exposition se succèdent du 2 avril au 1er juin, et déclinent une vision plurielle du vaste pays. Les photographies de Macha Markova, pour l’exposition Caresses de Sibérie, ouvrent les grands espaces. Théâtre avec la Compagnie Le bateau de papier qui met en scène Le Fils aîné du dramaturge et écrivain russe Alexandre Vampilov, natif de cette région de Sibérie. Les artistes du Théâtre d’art dramatique d’Irkoutsk, l’un des plus anciens théâtres de Russie, montent avec faste le texte phare de Fiodor Dostoïevski, Le Joueur. Musique avec Le Quatuor Habanera. L’incontournable quatuor de saxophones français nous réserve un programme russe de grande classe : Tchaïkovski, Chostakovitch, Prokofiev, Glinka notamment. Les musiques épicées de la grande Russie, et même au-delà, de la Méditerranée jusqu’aux Balkans, crépitent avec le Trio Skazat. Puis deux conférences développent la thématique : la grande histoire du théâtre russe, des origines à nos jours, avec Ludmila Kastler ; et comment mieux comprendre et découvrir la Russie à travers ses richesses et ses complexités, avec Jean Radvanyi.