Sa nomination aux dernières Victoires de la Musique 2019 l’a révélée à un plus large public. Il y a pourtant longtemps que Roni Alter évolue dans le monde de la musique, principalement en Israël. Fille d’une actrice et d’un compositeur-cinéaste, Roni Alter se passionne très jeune pour la musique classique et le jazz. Son éveil, son aisance et son talent impressionnent. La voilà vite repérée, notamment par le plus immense des chanteurs israéliens, Arik Einstein, avec qui elle interprète quelques duos mémorables.

Une carrière s’ouvre pour elle, mais l’appel de la Ville Lumière est le plus fort. C’est donc entre Tel Aviv et Paris, sa ville d’adoption, que naissent désormais ses inspirations. Elle y enregistre en 2014 son second album, Go wild, entre chanson, soul et électro-pop, et sur lequel Avishai Cohen y joue de la trompette. Son troisième opus, paru en février, est réalisé par la crème de la production hexagonale. Be her child again révèle une sensibilité unique, des mélodies riches, poétiques et mélancoliques. L’amour, les voyages, le déracinement, autant de thèmes poignants que Roni Alter interprète en anglais, d’une voix grave et sensuelle. De celles que l’on n’oublie pas.

PRESSE

Un superbe album intimiste, poignant, qui va puiser dans les fonds marins et aquatiques des méandres de l’amour.

Didier Varrod, France Inter

Mardi 14 janvier à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Roni Alter : chant, guitare, claviers
Matthieu Denis : basse, contre basse, choeurs
Jean-Baptiste Soulard : guitare, claviers, choeurs
Matthias Fisch : batterie


1h30


Plein tarif : 24 € • – DE 18 ans : 15 €
réduit : 20 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 17 €
3 spec. et + : 20 € • réduit : 15 €