Roberto Fonseca

Yesun

Roberto Fonseca célèbre avec modernité le tumbao, la forme rythmique du son cubain qui enfièvre la salsa, le mambo ou le latin jazz, au cœur d’un trio réactif et volcanique. 

Figure majeure du clavier cubain, Roberto Fonseca a de qui tenir. Son père batteur et sa mère, la grande chanteuse de boléro Mercedes Cortés, sont ses inspirations naturelles. Sous le toit familial résonnent le feu des percussions, la polyphonie du piano. Un apprentissage qu’il poursuit au prestigieux Institut Supérieur d’Art de La Havane. Les pianistes cubains Rubén González et Chucho Valdés, les américains Chick Corea et Herbie Hancock, inspirent son jeu personnel autant percussif qu’aérien et mélodique. Roberto Fonseca est remarqué par Ibrahim Ferrer qui l’invite en 2001 à le rejoindre sur les tournées et enregistrements du légendaire Buena Vista Social Club. Mais c’est avec ses projets et albums en solo qu’il connaît la consécration. Roberto Fonseca associe le latin jazz aux musiques afro-cubaines et actuelles comme le hip-hop ou l’électro. Son sens du rythme s’incarne sur son neuvième album, Yesun. Comme à son habitude, il bouscule les codes avec une instrumentalisation toujours plus moderne du jazz cubain, combinant musique classique, reggaeton, rap et funk. Avec toujours cette aisance déconcertante. 

Un instrumentiste brillant, à la technique éprouvée, au toucher limpide. Un improvisateur capable d’entraîner les auditeurs dans des voyages au long cours.

Jacques Aboucaya, Jazz Magazine

RÉSERVER
Mardi 24 novembre à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Roberto Fonseca : piano, clavier, voix
Ruly Herrera : batterie
Yandy Martinez : basse électrique et acoustique


1h20


Plein tarif : 30 € • – DE 18 ans : 20 €
réduit : 26 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 23 €
3 spec. et + : 26 € • réduit : 20 €

Spectacle suivantLa machine de Turing
Spectacle précédentLe roi des nuages

Vous aimerez aussi...