ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE

Evénement ! L’Orchestre National de France et ses 80 musiciens ouvrent la nouvelle saison musicale de la Maison des Arts du Léman. C’est aussi l’un des premiers concerts de Cristian Măcelaru en tant que nouveau chef de l’ONF. Il accueille le jeune pianiste virtuose allemand Colin Pütz.

L’Orchestre National de France, de par son héritage et le dynamisme de son projet, est le garant de l’interprétation de la musique française. Ses tournées internationales assurent le rayonnement de l’exception culturelle française dans le monde entier. Formation de Radio France, il est le premier orchestre symphonique permanent créé en France en 1934. Tout au long de son histoire, l’ONF a compté quelques directeurs de grande renommée, de Sergiu Celibidache à Lorin Maazel, Jeffrey Tate, Charles Dutoit, Kurt Masur, Daniele Gatti, Emmanuel Krivine. Ainsi se produit-il chaque année sur l’ensemble du territoire national, plus de 70 concerts par an. Évian est l’une des étapes cette saison.

Cristian Măcelaru est né il y a 41 ans à Timisoara, en Roumanie. Il débute son apprentissage par l’étude du violon. Quelques années plus tard, il est le plus jeune premier violon du Miami Symphony Orchestra où il commence à diriger. C’est en effet aux États-Unis qu’il va mener toute sa carrière de chef d’orchestre. Depuis 2012, Il dirige régulièrement les orchestres de Philadelphie, New York, Los Angeles, San Francisco, notamment. Il s’est fait connaître après avoir dirigé le Chicago Symphony Orchestra en remplacement de Pierre Boulez. Cristian Măcelaru dirige aujourd’hui l’orchestre symphonique WRD à Cologne, et prendra ses fonctions à la tête de l’Orchestre National de France le 1er septembre 2021.

Le jeune et talentueux pianiste allemand de 14 ans, Colin Pütz, est une révélation. Il n’a que 5 ans lorsqu’il commence à jouer du piano, 10 lorsqu’il intègre l’École Supérieure de Musique de Cologne, dans la classe de Florence Millet, puis rejoint les masterclasses de quelques pianistes émérites comme Yuri Bogdanov, Matthias Kirschnereit et Claudius Tanski. Sa précoce virtuosité impressionne à Bonn, à la Nuit du piano à Aix-la-Chapelle, et sur d’autres festivals en Allemagne. Prix et récompenses le distinguent. Mais sa jeune carrière vient de prendre un nouvel envol après ses dernières prestations avec l’Orchestre Beethoven de Bonn (2020) et l’Orchestre symphonique de la WDR (mars 2021), ainsi que son interprétation époustouflante du jeune Beethoven dans un téléfilm allemand. 

 » C’est une chance merveilleuse que de pouvoir écouter ensemble cet extraordinaire talent.  » Cristian Măcelaru

PROGRAMME. La 9ème Symphonie est la première partition que Dimitri Chostakovitch écrira après la guerre. Elle sera mal comprise à sa publication. C’est pourtant l’une des plus séduisantes du compositeur russe. Frédéric Chopin compose son second Concerto pour piano juste avant de quitter la Pologne. Cette œuvre de jeunesse démontre déjà toute la maîtrise du grand pianiste. On y dénote l’amour de Chopin pour le chant, et notamment le bel canto italien. Autre partition de jeunesse, Le Palais hanté, du compositeur français Florent Schmitt. Elle est inspirée d’un conte du romancier Edgar Allan Poe. Une œuvre ardente pourtant modestement qualifiée par son auteur d’« étude symphonique ». 

RÉSERVER
Samedi 25 septembre à 20h30
Évian . Grange au Lac 

Cristian Măcelaru : direction 
Colin Pütz : piano
Orchestre National de France 
80 musiciens


Frédéric Chopin (1810 – 1849) :
Concerto pour piano n°2 
Florent Schmitt (1870 – 1958) :
Le Palais hanté, op. 49 
Dimitri Chostakovitch (1906 – 1975) :
Symphonie n°9  


Durée 1h15 + entracte


TARIF 3 – CONSULTER LES TARIFS
Transport : réservation en ligne ou au 04 50 71 39 47. Départ du bus devant le Théâtre Maurice Novarina : 19h

Spectacle suivantLa Fuite
Spectacle précédentSALAM, ABDEL MET SON COEUR À NU

Vous aimerez aussi...