MOHICAN DANCE

le téléphone sonnera trois fois

Une parodie de polar en noir et blanc, inspirée du cinéma américain des années 50 et pétrie de la culture télévisuelle des années 60. Il est à parier que l’inventivité de Philippe Car et Patrick Ponce sera une fois de plus au service d’une bonne tranche de rire.

En noir et blanc, dans une ambiance fumeuse et enfumée, enquêtes, crimes en cascade et suspects se bousculent au portillon. On découvre une galerie de personnages hauts en couleur : un détective, une concierge marseillaise, un indien criminel, un italien joueur, un colonel à la retraite… La projection du générique en Super 8 sur un vieil écran usé et posé au milieu du plateau, accompagnée par la musique d’un film d’Hitchcock, donne un indice sur le caractère cinématographique de l’inspiration. Mais c’est sans connaître la liberté de ton de nos deux complices. En effet, les dialogues et les images sont aussi truffés de références télévisuelles : Les Dossiers de l’écran, L’Homme invisible, et autre Amicalement vôtre. Le décalage fait sensation et nous entraîne dans d’inévitables poilades. Affublés de cravates trop courtes, de chapeaux trop larges, de pantalons feu de plancher, les corps des deux acteurs dessinent le spectacle écrit comme un strip cartoon, où s’enchaînent gags et références au roman noir. 40 ans plus tard, Philippe Car et Patrick Ponce se retrouvent autour de leur toute première création, pour le bonheur des spectateurs qui l’ont vue et pour ceux qui vont la découvrir !

RÉSERVER
Mardi 15 février à 20h
Morzine . Palais des Sports
Jeudi 17 et vendredi 18 février à 20h
Avoriaz . Salle des Festivals

Agence de Voyages Imaginaires
Création et jeu : Patrick Ponce, Philippe Car
Réalisation des décors : René Car
Aide à la mise en scène : Jany Cianferani
Régie : Jean-Yves Pillone


1h25 | Accessible à partir de 8 ans


Plein tarif : 15 € • – de 18 ans : 12 €
Réduit : 12 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 12 €


Vous aimerez aussi...