Si elle s’est aventurée avec succès dans les univers de la mode et du cinéma, Lou Doillon confirme avec son troisième album paru cette année, Soliloquy, ce que l’on pressentait déjà. C’est au monde de la musique qu’elle appartient. Empruntant au meilleur du folk anglo-saxon, sa voix chaude et rocailleuse explore toutes sortes de territoires, entre ambiances douces-amères et atmosphères vespérales. Envoyant même valser sur ce dernier opus tous les clichés qui lui collaient à la peau, elle est aussi à l’aise dans le déchaînement de guitares rock que dans la soul cuivrée ou l’immédiateté pop. Sur scène, sa voix a gagné en velours sans perdre du charme de son timbre si reconnaissable. La chanteuse charismatique s’approprie l’espace dans une mise en lumière superbe, revisitant joliment au passage ses tout premiers titres. La voilà solaire, sensuelle, captivante.

PRESSE

Depuis 2012, Lou Doillon a creusé un sillon très à part dans la pop et la chanson. Une élégance naturelle, et cette incroyable capacité à être toujours dans le style, avec cette voix de braise qui touche tout ce qu’elle chante.

Didier Varrod, France Inter

Samedi 2 novembre à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Lou Doillon, voix
Nicolas Subrechicot, claviers
Cédric Leroux, guitare
Louis Marin Renaud, basse, claviers, guitare additionnelle
Antoine Boistelle, batterie


1h30


Plein tarif : 30 € • – DE 18 ans : 20 €
réduit : 26 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 23 €
3 spec. et + : 26 € • réduit : 20 €