LIZZ WRIGHT

Grace

Avec sa voix chaude et charismatique, Lizz Wright nous accueille pour une intense célébration de la musique noire du Sud des États-Unis, où se croisent jazz, blues, soul et gospel. Avec grâce et bel esprit. 

Elle est l’une des voix contemporaines du jazz. Comme beaucoup de chanteuses américaines, Lizz Wright débute dans la chorale de l’église de sa ville natale, en Géorgie. Fille d’un pasteur, elle a toujours baigné dans le gospel. C’est lors d’une série de concerts en hommage à Billie Holiday qu’elle se fait remarquer. En 2003, son premier album Jazz Salt la révèle, et fait découvrir la richesse de sa voix aux frontières de la soul, du jazz et du rhythm ‘n’ blues. Les 5 enregistrements suivants feront d’elle une interprète particulièrement populaire aux États-Unis. Depuis quinze ans, Lizz Wright s’est donné pour mission de réinterpréter, de réenchanter tout un pan de l’histoire de la musique américaine. Avec son dernier album Grace, sorti en 2018, elle rend hommage à la musique noire et à l’esprit du Sud, le sud de son enfance. Avec sa voix remarquable, timbre chaud et grain à la fois doux et rugueux, toute en puissance, retenue et justesse, elle offre à certains standards et autres pépites méconnues de Ray Charles, Nina Simone, Allen Toussaint, Rosetta Tharpe, etc., une renaissance sublimée. Ce soir, les cœurs comme les âmes devraient palpiter. 

Lizz Wright incarne le chant afro-américain. Tout en charriant avec elle l’histoire et les échos de son peuple, sans pose ni fracas, elle marie avec douceur et ferveur gospel et feeling soul, ose la lenteur sensuelle et les rythmes de la dance. Cette voix grave et chaleureuse n’a pas fini de nous hanter. 

JazzMan

RÉSERVER
Mardi 1er mars à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Lizz Wright : chant 
Chris Bruce : guitare
Benjamin Zwerin : basse
Kenny Banks : piano 
Jack DeBoe : batterie  


1h20


Plein tarif : 30 € • – DE 18 ans : 20 €
réduit : 26 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 23 €
3 spec. et + : 26 € • réduit : 20 €

Spectacle suivantLes Parents terribles
Spectacle précédentJ’AI SAIGNÉ

Vous aimerez aussi...