L’École des maris

Quand deux visions de la vie conjugale et de la place de chacun des époux se confrontent. De Molière aux débats actuels, le sujet est intarissable…

À la mort de leur père, Léonor et Isabelle, deux sœurs orphelines, se voient confiées à deux frères, Ariste et Sganarelle. Ces derniers sont chargés par contrat de les élever, de les éduquer et enfin de les épouser  ou d’en disposer. Léonor et Isabelle deviennent ainsi les pupilles de ces deux frères d’âge mûr aux conceptions différentes. Ariste prend le parti de la tolérance et de la confiance en espérant remporter le cœur de Léonor. Sganarelle, de son côté, épie les moindres agissements d’Isabelle, l’enferme, voire la séquestre. Bien évidemment, Isabelle tombe amoureuse de Valère, un jeune voisin, et va trouver en lui toutes les ressources pour échapper au despote et rejoindre son amant. Avec une scénographie s’inspirant du Kamishibaï japonais, sorte de théâtre ambulant où les artistes donnent à voir tous les espaces de l’intrigue, Alain Batis transporte cette farce de Molière dans une actualité toute brûlante et questionne les notions de domination et de libre arbitre dans la relation femme/homme d’aujourd’hui.

RÉSERVER
Mardi 17 novembre à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

La Mandarine Blanche
De Molière
Mise en scène : Alain Batis 
Interprétation : Emma Barcaroli, Théo Kerfridin, Julie Piednoir, Marc Segala, Boris Sirdey, Blanche Sottou (distribution en cours)


1h30 | Accessible à partir de 12 ans


Plein tarif : 27 € • – de 18 ans : 15 €
réduit : 23 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 20 €
3 spec. et + : 23 € • réduit : 15 €


Séance scolaire
Mardi 17 novembre à 14h30 / Thonon


Scénographie : Sandrine Lamblin
Musique : Cyriaque Bellot 
Costumes : Jean-Bernard Scotto
Maquillages : Judith Scotto 
Régie Lumières : Nicolas Gros
Régie Son : Gaultier Patrice

Une production de la compagnie La Mandarine Blanche
Coproductions : Le grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Sud Est – Théâtre de Villeneuve St Georges, MAC de Bischwiller, Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois, Théâtre Madeleine Renaud de Taverny, Théâtre de Saint-Maur
Partenaires : La Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt, Maison des Arts du Léman de Thonon-Les-Bains, Théâtre de Saumur, Théâtre Louis Jouvet de Rethel-Ardennes – Scène conventionnée d’intérêt national art et création, Carré Bellefeuille de Boulogne- Billancourt, Théâtre du Vésinet– Alain Jonemann, TAPS de Strasbourg, Centre culturel l’Athénée de Rueil Malmaison, Théâtre de Sevran, Théâtre de Neufchâteau, Les 3 Pierrots de Saint-Cloud, Théâtre Les 2 Rives de Charenton
En coréalisation avec le Théâtre de l’Epée de Bois – Cartoucherie Paris
La Mandarine Blanche est conventionnée par la DRAC Grand Est – Ministère de la Culture

Vous aimerez aussi...