Un ballet pour quatre mains dans un décor miniature qui nous rappelle les maisons de poupées et autres circuits de trains de notre enfance. Kiss & Cry est un spectacle sans pareil, qui bouscule les frontières de toutes les disciplines artistiques pour inventer la « nano-danse ». Dans un studio de tournage surplombé d’un écran géant, une équipe de techniciens-manipulateurs réalise en direct le film de la vie d’une vieille dame en quête de sa mémoire, sur les bancs d’une gare.

Captation d’images et projection simultanée, ballet chorégraphique conçu pour les mains, Kiss & Cry réussit le pari de révéler l’envers du décor sans en briser la magie. Par un changement d’échelle et des trucages spectaculaires, des doigts se transforment en patineurs, quelques gouttes d’eau deviennent un océan, le souffle d’un homme se fait vent furieux.  La chorégraphe Michèle Anne De Mey et le réalisateur Jaco Van Dormael ont façonné un ballet tendre et captivant sur l’amour et l’oubli. Une nouvelle manière de raconter, avec une poésie et une fragilité inédites.

PRESSE

Kiss & Cry, l’objet scénique le plus original du moment. Les allers-retours entre théâtre et cinéma opérés par ces Méliès d’aujourd’hui (…), les images, oniriques ou drôles, sont superbes.

Fabienne Darge, Le Monde

Ve. 17, sa. 18 janvier à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

1h15 | Accessible à partir de 12 ans


Une idée originale de Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael
En création collective avec Grégory Grosjean, Thomas Gunzig, Julien Lambert, Sylvie Olivé, Nicolas Olivier, Michèle Anne De Mey, Gregory Grosjean
Mise en scène : Jaco Van Dormael
Texte : Thomas Gunzig
Manipulation et interprétation : Bruno Olivier, Gabriella Iacono, Pierre Garnier
Narration (française) : Jaco Van Dormael
Scénario : Thomas Gunzig, Jaco Van Dormael


Plein tarif : 34 € • – DE 18 ans : 20 €
réduit : 30 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 27 €
3 spec. et + : 30 € • réduit : 20 €


Lumière : Nicolas Olivier
Image : Julien Lambert
Assistante caméra : Aurélie Leporcq
Décor : Sylvie Olivé
Design sonore: Dominique Warnier
Son : Boris Cekevda
Construction et accessoires : Walter Gonzales assisté de Amalgame – Elisabeth Houtart et Michel Vinck
Conception deuxième décor : Anne Masset, Vanina Bogaert, Sophie Ferro
Régie générale : Nicolas Olivier
Techniciens de création : Gilles Brulard, Pierre Garnier, Bruno Olivier
Musiques : George Frideric Handel, Antonio Vivaldi, Arvo Pärt, Michael Koenig Gottfried, John Cage, Carlos Paredes, Tchaikovsky, Jacques Prevert, Ligeti, Henryk Gorecki, George Gershwin

Production : Astragales ASBL (BE)
Coproduction : Charleroi Danse, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, MARS Mons Arts de la scène et Les Théâtres de la Ville de Luxembourg