Bleue

Ce n’est pas son premier disque, La biographie de Luka Philipsen (2000), qui fit découvrir Keren Ann au grand public, mais plutôt sa collaboration avec Benjamin Biolay sur l’écriture des textes et des musiques du fameux album d’Henri Salvador, Chambre avec vue. Déjà là, ce ton, cette mélancolie que les premiers disques de Keren Ann vont, par la suite, sonder avec intensité. Chanteuse, compositrice, guitariste, cette touche-à-tout franco-israélo-hollandaise est autant connue pour ses mélodies gracieuses, enlacées de cordes électriques ou acoustiques, que pour ses chansons folk dépouillées d’artifices.

Sa discographie riche de huit albums, en français et en anglais, parcourt tout le nuancier du songwriting et renouvelle sans cesse son empreinte musicale, entre rock velvetien, soul délicate, pop évanescente et jazz classieux. Mais Keren Ann, c’est aussi une voix, immédiatement identifiable : un timbre chaud, un grain de blues, un brin de nostalgie. Sa nouvelle tournée, qui débute cet automne, porte sur les scènes européennes son dernier album en français, Bleue, paru en mars dernier. Un précis de chansons très intimes, qui décline la couleur de l’onde mélancolique et touche au cœur.

PRESSE

Un superbe album intimiste, poignant, qui va puiser dans les fonds marins et aquatiques des méandres de l’amour.

Didier Varrod, France Inter

Mardi 1er octobre à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Keren Ann : chant, guitare, piano
Distribution en cours


1h30


Plein tarif : 27 € • – DE 18 ans : 15 €
réduit : 23 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 20 €
3 spec. et + : 23 € • réduit : 15 €