J’AI SAIGNÉ

Et si l’empathie se révélait un levier pour cheminer vers la guérison ? le comédien Jean-Yves Ruf s’empare d’une nouvelle autobiographique de l’écrivain Blaise Cendrars racontant la lente reconstruction de ceux qui, comme lui, ont été mutilés lors de la Grande Guerre.

Sur la scène, un lit, une table, une chaise et quelques meubles fracassés sur le sol. Dans ce décor sobre, d’une voix aussi grave que douce, d’une gestuelle captivante,  Jean-Yves Ruf incarne les mots de Blaise Cendrars. Avec justesse, le comédien réussit à emmener le public en 1915, au cœur de la Première Guerre mondiale. Une histoire glaçante depuis l’amputation du bras droit du personnage, due à un éclat d’obus, jusqu’à son séjour à l’évêché de Châlons-sur-Marne, dans un hospice religieux, où lui seront prodigués les soins nécessaires à sa convalescence. Jean-Yves Ruf s’imprègne des ressentis de Cendrars pour mieux les livrer sur scène, interprétant à lui seul les différents personnages du texte, en modifiant son timbre et son accent. Ces lignes prononcées décrivent avec effroi et délicatesse la dure réalité des événements vécus, entre souffrance et consolation. Dans cet hospice, le soldat rencontre l’infirmière générale, Adrienne, avec laquelle il noue un lien privilégié de confiance et d’amitié. En mettant la vie au cœur des douleurs, des traumatismes et de la mort, Adrienne permet la renaissance du soldat. Elle lui accorde de l’importance, lui qui avait « la terreur d’être oublié ».

Les mots poignants de Cendrars et la sincérité de Jean-Yves Ruf, dans son jeu de comédien, offrent au spectateur l’intensité et la sensibilité d’un texte écrit en pleine tourmente.

RÉSERVER
Mardi 1er mars à 20h30
Bons-en-Chablais . Salle polyvalente
Mercredi 2 mars à 20h30
Évian . Théâtre du Casino

Chat Borgne Théâtre
Mise en scène : Jean-Christophe Cochard et Jean-Yves Ruf
Interprétation : Jean-Yves Ruf
Lumières : Christian Dubet
Scénographie : Aurélie Thomas


En création | Accessible à partir de 14 ans


Plein tarif : 18 € • – de 18 ans : 15 €
Réduit : 16 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 15 €


Coproductions : Chat Borgne Théâtre (compagnie Grand Est). Théâtre du Préau (CDN de Normandie)

Spectacle suivantLIZZ WRIGHT – ANNULÉ
Spectacle précédentOrchestre symphonique Ose !

Vous aimerez aussi...