Un Día Cualquiera

« C’est de Cuba que ma musique vient, et c’est le lieu dont elle raconte l’histoire « , confie le pianiste Harold López-Nussa. Né à la Havane en 1983, neveu du pianiste réputé Ernan López-Nussa, fils du batteur Francisco López-Nussa, Harold commence à 8 ans, au conservatoire, l’étude rigoureuse du piano classique.

Ce n’est qu’à 18 ans qu’il se plonge dans le jazz. Il accompagnera notamment la légendaire Omara Portuondo (Montjoux Festival 2010), participera à trois albums sous l’estampille du Buena Vista Social Club. Aujourd’hui, avec son trio jazz, Harold explore l’extraordinaire richesse de la musique cubaine. Sur son second album, Un Día Cualquiera, il revient aux sources avec son jeune frère Ruy Adrián à la batterie et aux percussions, ainsi qu’avec le bassiste Gaston Joya. Un groupe que le pianiste a créé à Cuba il y a onze ans. Les créations de ce compositeur hors pair et improvisateur inventif reflètent la diversité de la musique cubaine, combinant des éléments classiques, folkloriques et populaires, aux improvisations purement jazz.

PRESSE

Harold López-Nussa a cette faculté rare de développer des mélodies et des émotions avec une finesse et une inventivité inouïes, aidé par une rythmique à l’unisson.

FIP

Samedi 16 novembre à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

Harold López-Nussa : piano
Gaston Joya : basse
Ruy Adrián López-Nussa : batterie


1h30


Plein tarif : 27 € • – DE 18 ans : 15 €
réduit : 23 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 20 €
3 spec. et + : 23 € • réduit : 15 €