Fleurs de soleil

Thierry Lhermitte porte avec justesse et émotion la question posée par le chasseur de nazis Simon Wiesenthal : doit-on pardonner à un soldat SS ?

Simon Wiesenthal a cherché toute sa vie à comprendre ce qui lui est arrivé, en ce matin ensoleillé de 1942. Seul, dans la pénombre d’une chambre, il entend ce jour-là la dernière confession de Karl. Pendant la guerre, celui-ci a assassiné des innocents et il lui demande grâce. Peut-on pardonner l’impardonnable ? Peut-on accorder soi-même une rédemption au nom d’autres victimes ? Seul en scène, Thierry Lhermitte donne vie à tous les personnages de cette incroyable histoire qui a rencontré un succès mondial depuis sa parution en 1969. Son récit est éclairé par les témoignages de grandes personnalités ayant répondu à la question de Simon Wiesenthal : « Et vous, qu’auriez-vous fait à ma place ? »

Avec une extrême sincérité, Thierry Lhermitte s’empare du récit de Simon Wiesenthal, Fleurs de soleil, et livre un questionnement poignant sur la notion de pardon. 

Blog M La Scène

Interprétation époustouflante de Thierry Lhermitte.

France 2, Télématin

RÉSERVER
Vendredi 26 février à 20h30
Thonon . Théâtre M. Novarina

D’après The Sunflower de Simon Wiesenthal, édité par Schocken Books
Adaptation : Daniel Cohen et Antoine Mory
Mise en scène : Steve Suissa
Interprétation : Thierry Lhermitte


1h05 | Accessible à partir de 14 ans


Plein tarif : 40 € • – de 18 ans : 25 €
réduit : 36 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 33 €
3 spec. et + : 36 € • réduit : 25 €


Assistante à la mise en scène : Stéphanie Froeliger
Création décor, scénographie : Emmanuelle Roy
Création costumes : Cécile Magnan 
Création lumières : Jacques Rouveyrollis, assisté de Jessica Duclos
Création son : Maxime Richelme
JMD Production

Production : Compagnie Du jour au Lendemain 
Co-productions avec le soutien financier, dans le cadre d’une résidence, du Théâtre Joliette – scène conventionnée pour les expressions et écritures contemporaines, La Garance, Scène Nationale de Cavaillon, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de MaiSoutiens : Ville de Marseille, Région SUD–Provence-Alpes-Côte-D’azur, Département des Bouches-du-Rhône, l’ADAMI, la SPEDIDAM, le Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatique – D.R.A.C. et Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur

Spectacle suivantNi prince, ni princesse
Spectacle précédentCoup de grâce

Vous aimerez aussi...