Il y a cinquante ans, en Afghanistan, Peter Brook croisa la route d’un maître soufi. Ce dernier lui conseilla de partir à la rencontre d’un de ses anciens élèves devenu criminel et prisonnier. Cet homme choisit de purger sa peine seul, dehors devant la porte d’une prison, en attendant de prendre, le moment voulu, la décision de rejoindre les autres détenus. Cette rencontre bouleversante mène Peter Brook, bien des années après, à cette création The Prisoner. Une nouvelle aventure théâtrale dans le monde de la justice, du crime et de la punition qui explore, avec beaucoup d’humanité, les chemins de la rédemption et de la compassion.

PRESSE / Peter Brook est un génie. Souvent copié, jamais égalé, à bientôt 93 ans le metteur en scène et cinéaste, installé en France depuis 1975, défie le temps. Quel est le secret de jouvence de celui qui, l’été 1985, a tenu éveillés des milliers de spectateurs à Avignon avec le Mahabharata, qui travailla, jadis, avec les acteurs anglais John Gielgud et Laurence Olivier, qui est le père de la metteure en scène Irina Brook et du cinéaste Simon Brook ? Fils de réfugiés russes, étudiant surdoué, admirateur de Shakespeare, Peter Brook a succombé dès l’âge de 17 ans aux chants des sirènes du théâtre. En 1974, il s’installe avec sa compagnie au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Peter Brook y développe sa théorie de l’espace vide : peu de décor, mais toute l’attention portée sur les acteurs. Un temps directeur du Covent Garden de Londres, il s’est longtemps tenu à l’écart de l’opéra avant d’y revenir pour un Don Giovanni d’anthologie, créé au festival d’Aix. Derrière la caméra, il a tourné sept films, dont Moderato Cantabile (1959) avec Jean-Paul Belmondo et Jeanne Moreau et Sa majesté des mouches. Cette expérience imprègne ses mises en scène, remarquables par leur fluidité cinématographique. Le Progrès

The Prisoner : le beau conte libre de Mr Brook
Consulter l’article paru le 7 mars sur Les Echos.fr

Agenda

Thonon . Théâtre M. Novarina
ical Google outlook
Thonon . Théâtre M. Novarina
ical Google outlook

Texte et mise en scène : Peter Brook et
Marie-Hélène Estienne
Lumières : Philippe Vialatte
Eléments scéniques : David Violi
Assistante costumes : Alice François
Interprétation : Hiran Abeysekera, Ery Nzaramba, Omar Silva, Kalieaswari Srinivasan, Donald Sumpter

Production CICT – Théâtre des Bouffes du Nord. Coproduction : National Theatre London, The Grotowski Institute, Ruhrfestspiele Recklinghausen, Yale Repertory Theatre, Theatre For A New Audience-New York

Spectacle en anglais, surtitré en français


1h15 | Accessible à partir de 14 ans
Création le 6 mars 2018 au Théâtre des Bouffes du Nord, Paris


PLEIN TARIF : 29 € • RÉDUIT : 25 €
MOINS DE 18 ANS : 20 €
ABONNÉS : 10 spec. et + : 22 €
3 spec. et + : 25 € • réduit : 20 €


Vous aimerez aussi...