Une soirée composée de deux pièces : la reprise d’Un trait d’union, duo masculin étourdissant et renversant, et la dernière création d’Angelin Preljocaj, Still Life.

Créé en 1989, Un trait d’union est un dialogue corporel d’une grande tension physico-émotive, passant de la séduction à la folie désespérée, de l’incommunicabilité au désir de contact. Dans un espace restreint, comme pour évoquer l’enfermement d’une cellule, deux êtres engagent une danse sensuelle et physique d’une grande théâtralité.

Avec Still Life, Angelin Preljocaj poursuit son parcours à travers la peinture, initié depuis quelques pièces. Cette nouvelle création, aux accents passionnels et philosophiques, est consacrée au genre pictural très particulier que sont les Vanités. Par sa force cinétique et visuelle, Still Life plonge le spectateur dans un univers sombre, parfois proche de la transe. Le chorégraphe y distille toutes les valeurs humanistes, symboliques, philosophiques qui lui sont chères. Une danse envoûtante, exécutée sur des rythmes électro, enflamme la scène de son énergie vibrante.


Spectacles présentés par le Ballet Preljocaj
Chorégraphie : Angelin Preljocaj

. Un trait d’union
Danseurs : Baptiste Coissieu, Redi Shtylla
Création sonore : Marc Khanne
Musique : Jean-Sébastien Bach,
Concerto pour piano No 5 BWV 1056, 2e mouvement (largo), par Glenn Gould et le Columbia Symphony Orchestra

. Still Life
Danseurs : Isabel García López, Verity Jacobsen, Émilie Lalande, Cecilia Torres Morillo, Baptiste Coissieu, Redi Shtylla
Création sonore : 79D
Musique : Alva Noto et Ryuichi Sakamoto

Spectacle programmé en collaboration
avec la Biennale de la Danse de Lyon


1h15


tarif UNIQUE : 24 €
Spectacle / Transport / Collation compris. Départ du bus devant le Théâtre Maurice Novarina : 18h30