L’enfant du pays revient occuper les planches du théâtre imaginé par son père, et c’est à une fête qu’il nous convie, une foire de la langue, des mots. Entouré, entre autres, de ses fidèles complices (le comédien Dominique Pinon et l’accordéoniste Christian Paccoud), Novarina réinvente le monde en le nommant. Des cascades de mots jaillissent de la bouche du personnage totalement ahuri qui entre dans le cadre vide du théâtre pour le remplir d’une matière de corps et de langage, une cosmogonie de mots qui englobe les brins d’herbe et les supermarchés, les chiffres de hasard et les jeux d’enfant, les pierres et les bêtes, la mort et l’étonnement de naître, de vivre et donc de parler – car avant de mourir, on parle. Les énumérations cocasses qu’affectionne tant l’auteur-peintre-metteur en scène, les chansons désarmantes, les ribambelles de paroles et de visions : la singulière langue de Novarina incarnée par un Dominique Pinon bondissant et vrombissant, c’est comme une célébration de noces purement jubilatoire.

(…) ce voyage bref mais renversant, profond, vivifiant. Novarina, c’est un monde en soi, tout sauf conventionnel, où la langue se dilate, tourbillonne, s’égare et se rattrape en vol. On en ressort bouche bée, sciés, transpercés. Mais pas morts. Plutôt légers, heureux, grandis.

Le Journal du Dimanche


1h10 | Accessible à partir de 12 ans


Texte, mise en scène et peintures : Valère Novarina
Interprétation : Dominique Pinon
Musique : Christian Paccoud
L’ouvrier du drame : Richard Pierre
Collaboration artistique : Céline Schaeffer
Compositrice et interprète, piano : Laurie Barrère


Plein tarif : 23 € • – DE 18 ans : 14 €
réduit : 19 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 16 €
3 spec. et + : 19 € • réduit : 14 €


Lumières : Joël Hourbeigt
Scénographie : Jean-Baptiste Née
Dramaturgie : Roséliane Goldstein
Costumes : Céline Schaeffer assistée de Marion Xardel
Adaptation et régie lumière : Paul Beaureilles
Régie générale : Richard Pierre
Assistante de l’auteur : Sidonie Han
Production/diffusion : Séverine Péan, Emilia Petrakis / PLATÔ
Construction du décor : Atelier de La Colline
Production : L’Union des contraires
Coproduction : La Colline – théâtre national
Accueil en résidence pour la reprise : Théâtre de Vienne

Avec le soutien du ministère de la Culture – DGCA – Délégation au théâtre
Spectacle créé le 20 septembre 2017 à La Colline – théâtre national
Le texte sera publié aux éditions P.O.L à l’automne 2018

Vous aimerez aussi...