Imaginer une pièce qui mettrait en scène les vaincus, les oubliés. Rêver un spectacle où différentes générations d’acteurs, de toutes origines, arriveraient à faire dialoguer un mythe fondateur à l’image de l’Iliade et de l’Odyssée, avec notre âpre réalité contemporaine de crainte terroriste, de faux débats sur notre identité et d’un fort sentiment d’abandon pour des pans entiers de nos concitoyens. Voilà ce qui a animé Fabrice Melquiot et Arnaud Meunier pour ce projet commun. Librement inspiré de plusieurs chants de L’Enéide de Virgile, J’ai pris mon père sur mes épaules est l’épopée comique et désespérée d’un homme malade, Roch, que son fils, Enée, entreprend d’accompagner sur les routes de l’exil, droit vers l’Ouest et le coeur du Portugal. Ce voyage n’est pas un pèlerinage. C’est une échappée vers une terre inconnue, une langue inconnue, un soi inconnu. Il s’agit pour Roch de laisser à Enée le soin de rêver la mort de son père, de l’organiser, de l’écrire, et pour Enée de revêtir une nouvelle peau. Grands acteurs de renom et jeunes comédiens issus de l’école de la Comédie de Saint-Etienne se partagent la distribution de cette pièce à la puissance poétique bouleversante, à la fois intime et universelle, mythique et contemporaine.

Les vaincus sont obligés, pour survivre, de connaître non seulement leur propre histoire, mais aussi celle de leurs dominants. Les dominants, eux, non. L’ignorance suffit.

Achille Mbembe (philosophe camerounais)

Agenda

Thonon . Théâtre M. Novarina
ical Google outlook

2h30 | Accessible à partir de 15 ans


Texte : Fabrice Melquiot
Mise en scène : Arnaud Meunier
Collaboration artistique : Elsa Imbert
Assistante à la mise en scène et à la dramaturgie : Parelle Gervasoni
Assistant à la mise en scène : Fábio Godinho
Interprétation : Rachida Brakni, Philippe Torreton, Maurin Ollès,
Vincent Garanger, Frédérico Semedo, Bénédicte Mbemba, Riad Gahmi, Nathalie Matter


Plein tarif : 33 € • – DE 18 ans : 20 €
réduit : 29 € (- de 25 ans, dem. d’emploi)
Abonnés : 10 spec. et + : 26 €
3 spec. et + : 29 € • réduit : 20 €


Scénographie : Nicolas Marie
Lumières : César Godefroy
Création musicale : Patrick De Oliveira
Costumes : Anne Autran
Construction décor et costumes : Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

Production La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Célestins – Théâtre de Lyon

Avec la participation du jeune théâtre national et le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, D.R.A.C. et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
L’Arche est éditeur agent théâtral du texte représenté

 

Vous aimerez aussi...