Fondé en 2005 à Gand avec l’objectif d’apporter un souffle nouveau dans l’univers de la musique ancienne, le B’Rock Orchestra représente bien plus qu’un simple orchestre flamand baroque. Ces dernières années, l’ensemble s’est approprié les répertoires classiques, romantiques et contemporains. C’est aujourd’hui le temps d’un nouveau défi : interpréter l’intégrale des symphonies de Schubert sous la baguette de René Jacobs. Ce projet d’envergure se poursuit avec la seconde et quatrième symphonie, un diptyque de jeunesse où Schubert rend hommage à ses prédécesseurs viennois. Le sens de la mélodie de Mozart, l’ingéniosité de Haydn, les aspirations transcendantes de Beethoven, Schubert les absorbe et les transforme dans son style unique et généreux. Ici, il enveloppe l’orchestre dans de délicats rayons de soleil. Là, il prend la direction du Sturm und Drang (Tempête et passion/élan) pour s’envoler dans la profondeur des nuages… La seconde et quatrième symphonie de cet orchestrateur hors pair sont reliées par des arias de Mozart, interprétées par la soprano Sophie Karthäuser.

Une intense activité de chef lyrique, un rôle éminent dans la pédagogie du chant baroque : le contre-ténor, chef d’orchestre, musicologue et pédagogue belge René Jacobs s’est imposé comme l’une des personnalités les plus marquantes du renouveau de la musique vocale ancienne. Une figure incontournable de la musique classique avec plus de 200 enregistrements à son actif.

Le charme et le talent de Sophie Karthäuser mis au service des plus belles mélodies allemandes et françaises… La soprano belge est l’une des plus belles voix d’aujourd’hui. Mozartienne hors pair, elle est invitée par nombre de festivals et de maisons d’opéra où elle joue les plus grands rôles du répertoire. Elle aime la comédie. Ses interprétations de Pamina, Ilia ou Susanna, notamment, font référence.

Considéré comme l’un des grands maîtres du récital, Le baryton autrichien Florian Boesch s’intéresse aux œuvres de Schubert, Schumann, Liszt, Brahms, Wolf, Loewe, R. Strauss, Mahler ou Křenek. Qu’il soit notamment sur les scènes du Théâtre Bolchoï de Moscou, du Festival de Salzbourg ou en collaboration avec le Concentus Musicus de Vienne, ses interprétations comme sa présence scénique captivent. Ses albums du Voyage d’hiver et de La Belle Meunière de Schubert sont acclamés par la critique et le public.

L’orchestre est d’une souplesse et d’une élégance digne des athlètes de plus haut niveau, le son est luxuriant, théâtral, plein de belles couleurs.

The Financial Times

Sophie Karthaüser est l’une des meilleures mozartiennes actuelles, elle illumine chaque spectacle auquel elle participe de sa voix rayonnante et de sa présence touchante.

Bruno Jacquot, Le Figaro

Agenda

Evian . Grange au Lac
ical Google outlook

René Jacobs : direction
Sophie Karthäuser : soprano
Florian Boesch : baryton
B’Rock Orchestra 


Franz Schubert (1797-1828)
Symphonie n°2, si bémol majeur D. 125
Symphonie n°4, en do mineur «Tragique » D. 417

– Entracte –

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Arias (programme en cours de sélection)


2h10 + entracte


TARIF 3CONSULTER LES TARIFS
Transport : réservation en ligne ou au 04 50 71 39 47. Départ du bus devant le Théâtre Maurice Novarina : 19h.

Vous aimerez aussi...