Un artiste à part. L’une des voix les plus émouvantes de la scène française. Le souvenir tenace de plusieurs chansons qui, depuis plus de 25 ans, nous accompagnent avec frissons : Les Parfums de sa vie, Parler d’amour, La vie de château, La mer n’existe pas… Autant dire que nous le retrouvons aujourd’hui avec l’affection que l’on porte à un ami.
Le Toulousain Michel Armengot poursuit à son rythme un parcours discret et singulier, mais ponctué de retours toujours aussi remarqués. À l’écart des modes et du tapage de l’époque. Voilà qu’après sept ans d’absence, il dévoile quelques premières chansons avant la sortie d’un nouvel album promis à l’automne 2017. Sa musique est d’ici et d’ailleurs, de la terre des oliviers, bien sûr, mais aussi des bars londoniens, des champs de coton de Louisiane, des bas-fonds de Buenos Aires. Les mélodies pop aux accents jazz et aux sonorités latines font la part belle au texte, à cette écriture ciselée, incandescente, à fleur de peau. Et cette voix de brasier, aiguë et râpeuse… Tout finit immanquablement par toucher les cœurs. Des climats soignés, une douce mélancolie que quelques illustres ont voulu partager. Art Mengo composa pour Henri Salvador, Juliette Gréco, Johnny Hallyday, Jane Birkin, Eddy Mitchell, Maurane, Ute Lemper…

Ce French singer est un mutant, le résultat d’un croisement de styles, avec comme seule boussole la poésie, la belle, celle qui colle à la peau comme un bijou qui scintille.

L’Obs


Art Mengo : chant, piano, guitare
Julien Charlet : batterie
Eric Sauviat : guitare
Akim Bournane : basse
Julie Oz : choeurs, petites percussions


1h30


PLEIN TARIF : 26 € • RÉDUIT : 22 €
MOINS DE 18 ANS : 12 €
ABONNÉS : 10 spec. et + : 19 €
3 spec. et + : 22 € • réduit : 12 €


Vous aimerez aussi...