LES DERNIERS ARTICLES

La Compagnie Malka a présenté Boomerang, sa dernière création, en novembre 2016 sur le plateau du Théâtre M. Novarina. Autour du spectacle, un projet d’ateliers danse en collèges s’est construit dans 4 classes avec au final, un spectacle présenté sur la scène du théâtre en avril.

Depuis le mois de janvier, Lyli Gauthier, danseuse de la compagnie Malka accompagnée parfois de Bouba Landrille Tchouda, chorégraphe, anime des ateliers de danse hip hop auprès des élèves des collèges François Mugnier (Bons en Chablais), Champagne (Thonon) et Rives du Léman (Evian).

Du dynamisme, il en faut et elle en a Lyli pour réveiller les élèves le matin dès 8h et les amener à laisser aller leur créativité en leur proposant des mouvements à reproduire, à amplifier, à développer…

Ces quelques 100 élèves se retrouveront sur la scène du Théâtre M. Novarina le 4 avril 2017 pour une restitution en danse hip hop des 16h d’ateliers proposés sur 3 mois!

En parallèle à ce projet et lors de ses venues à Thonon, Lyli intervient dans une classe Mission insertion du Lycée Professionnel du Chablais.

 


Depuis quelques années, des lycéens participent à un concours de rhétorique et débattent de sujets divers et variés qui engagent leur qualité d’orateur !

Cette année, la thématique du concours porte sur les discours d’André Malraux, Ministre de la Culture sous le gouvernement de Charles De Gaulle. Ca tombe bien ! La Maison des Arts organise, dans le cadre de son cinquantenaire, une conférence sur André Malraux.

Cette conférence est programmée le 1er avril, animée par Denis Guenoun, écrivain, metteur en scène et philosophe, et Stanislas Roquette, comédien et metteur en scène.

Ces deux protagonistes vont donc rencontrer à deux reprises une classe de 1ère L du Lycée de la Versoie. L’idée est de travailler la mise en voix et en corps d’un discours de Malraux, pour monter sur scène le 1er avril aux côtés de Denis et Stanislas et faire vivre au public une partie du discours historique de ce fameux jour où les cendres de Jean Moulin ont été transférées au Panthéon en présence du Général De Gaulle.

Les élèves vont également travailler Le chant des partisans avec leur enseignante, Michèle Descombes qui se révèlera chef de chœur pour un jour !

Autour du spectacle Ecris-moi un mouton joué au Théâtre Novarina en décembre 2016, un vaste chantier de création s’est mis en place dans 1 classe d’école primaire (école du Châtelard, Thonon), 3 classes de collèges (H.Corbet Saint jean d’aulps, JJ Rousseau et Sacré cœur Thonon), 1 classe de lycée (Jeanne d’Arc Thonon) et des associations thononaises.

La Compagnie Arnica orchestre ce projet dans lequel plasticiennes, auteur et comédiens animent des ateliers de construction de marionnettes, d’écriture et de mise en jeu.

Le thème choisi, La Traversée, autour du reportage du même nom programmé au Théâtre Maurice Novarina le 26 novembre dernier.

Et au final, tout ce petit monde se retrouvera sur la scène du Théâtre le 11 avril prochain pour une restitution en mots et en marionnettes !

Ce projet a débuté en novembre 2016 par une semaine d’immersion que la compagnie Arnica a lancé au sein de la population thononaise : rencontres avec les associations partenaires du projet, collectage de traversées dans la classe de primaire, rencontres et formation des enseignants concernés par le projet, etc.

En décembre et janvier dernier, ce sont les lycéens qui ont débuté les ateliers scolaires avec la fabrication, par groupe de 4, de marionnettes à taille humaine. Aidés par Florie Bel et Emmeline Beaussier, deux plasticiennes de la compagnie, les élèves ont modelé et peint les têtes de leur personnage, ils ont construits le corps à l’aide de tubes et de frites de piscine, ils ont cousu les vêtements à la main ou à la machine : une douzaine de personnages sont ainsi nés de leur imaginaire, enfants, adultes et vieillards.

Sur le même temps, les primaires ont chacun construit leur propre marionnette qu’ils ont parés de vêtements et accessoires piqués à leur petite sœur ou à leur petit cousin !

En février, place aux ateliers d’écriture dans les trois classes de collèges ! Sur deux jours, chaque classe a partagé des mots, des idées, une histoire avec Sébastien Joanniez, auteur, notamment du texte du spectacle Ecris-moi un mouton. Qu’est-ce que le métier d’écrivain ? Combien de temps faut-il pour écrire un livre ? Comment faire pour débuter une histoire ? Voilà quelques-unes des questions abordées par les élèves curieux de découvrir ce drôle de métier… Et puis, chacun s’est lancé et a prit son stylo et ses idées pour écrire l’histoire commune aux trois classes qui sera jouée sur scène le 11 avril 2017.

On poursuit avec ces mêmes élèves, les chanceux, qui ont accueilli deux comédiens marionnettistes, Paul Canel et Clément Arnaud pour apprendre les ressorts du théâtre de marionnettes. Après quelques exercices propres aux échauffements du théâtre, ils ont fait connaissance avec les personnages créés par les lycéens…, personnages qui seront les interprètes du texte écrit en ateliers lors de la restitution en chœur et en marionnettes du 11 avril prochain.